Site d’informations indépendant en ligne, sur le Pays de Maubourguet et Vic en Bigoore
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Lourdes a un pied en Fédérale 2

samedi 27 mars 2010

F.C. Lourdes bat Stade Poitevin 31-21. (M-t : 9-15) . Arbitrage de M. Vallon (Limousin).

Pour Lourdes : 1 E de Latapie (84é), 1 T et 8 P¨de Pouey (15e, 23e, 32e, 41é, 45e, 52e, 57e, 67é).

Pour Poitiers : 2 E de Maka (12é) et Laurent (40é+6), 1 T (12é), 2 P (26e, 54e) et 1 D (70é) de Gaillard.
FCL :Caussade ; Grenon, Péna, Latapie, Despiau (Montoro 58e) (o)Pouey (m) Paulès (cap) (Laloo 68é) ; Taulanga, Plo, Arino (Escalé 64é) Pettigiani (Troader m-t), Labadie (Pays 63é), Hearns (Da Costa m-t), Irigoyen (Cazalot m-t), Simon (Hiva 77é)
Poitiers : Vallet ; Negro, Laurent, Barre, Gardère (Dubois 62é) ; (o) Gaillard (m) Thuilier ; Maka, Augeard, Cassens ; Paquet, Gratien (Couet 70é) ; Amechtane (cap) (Tu Ungafasi 70é), Boutet (Barré 61é), El Hamzou (Cesbron 61é)
Carton rouge à l’adjoint-terrain de Poitiers (51é)
Cartons jaunes à Labadie (FCL, 54e) et à Barré (Poitiers, 79e)
Carton blanc à Boutet (Poitiers, 32e)

Un peu moins de 200 personnes s’étaient déplacées pour suivre cette rencontre. Les derniers supporters du FCL, refroidis par une saison décevante, espéraient toutefois assister au ‘’déclic’’ de leurs favoris. Hélas, il n’en a rien été. Au contraire, les visiteurs réalisaient une bonne entame. Mieux, ils marquaient les premiers. A la 12e, suite à un groupé pénétrant mettant au supplice le pack ‘’rouge et bleu’’, contre toute attente, ils s’installaient en tête et allaient la conserver jusqu’à la 52e minute. A la mi-temps, ils viraient devant (15-9) après avoir marqué un second essai dans des arrêts de jeu à rallonge. L’ouvreur Gaillard tapait dans la boîte, récupèrait son coup de pied et expédiait le centre Laurent à dame. Seul, Mathieu Pouey, côté lourdais, meublait le panneau d’affichage en convertissant trois pénalités.

En seconde mi-temps, deux nouveaux coups de patte signés par le buteur lourdais rétablissaient l’équilibre. Deux nouveaux tirs au but –un pour chaque camp-remettaient les belligérants à égalité (18-18). Pouey continuait d’engranger des points précieux et portait l’avance du FCL à six points. Avance néanmoins réduite par Gaillard sur drop-goal. Une dernière frayeur due à ce Gaillard parcourait l’échine des supporters et il faudra attendre la 84e pour voir Latapie marquer l’essai de la délivrance, aidé en cela par un pilier remplaçant, traînant sa monumentale carcasse dans la ligne arrière. Son loupé permet au centre lourdais promu demi de mêlée après la sortie de Laloo sur civière, (lequel venait de remplacer Paulès) de conduire le ballon au pied à la manière d’un footballeur. Latapie pointe le premier dans l’en-but. Le FCL qui espérait comptabiliser cinq points pour rester dans les clous devra se contenter des quatre acquis. Mais, que cette victoire fut pénible à se dessiner, dans un contexte rendu difficile par un adversaire ‘’pagaillous’’ et un trio d’arbitres brandissant quatre cartons dans un match sans enjeu.

Michel Corsini

CI-DESSOUS LE DIAPORAMA DU MATCH SIGNÉ YVES BERGANTIN

[bleu]CI-DESSOUS EN VIDÉO DES EXTRAITS DU MATCH[/bleu]