Site d’informations indépendant en ligne, sur le Pays de Maubourguet et Vic en Bigoore
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Prénational M. TCMS 72 Lourdes 67

dimanche 13 décembre 2009


A Toulouse, arbitres : Coneim Yannick et Boudaud Laurent, TCMS bat le BCL 72-67, mi-temps 39-37 pour Lourdes, scores QT : 24-19, 13-20, 18-14, 17-14,
Pour le TCM : 26 paniers dont 5 à 3 points, 15 LF, 21 fautes personnelles, un joueur éliminé :Dufour
Les points : Pacha-, Laffont 3, Duffour 10, Noguera 21, Chicanne 25, puis Pistre -, Baumgarth 8, Sanchez 5, coach : Mondouch P.
Pour le BCL : 24 paniers dont 2 à 3 points, 17 LF, 22 fautes personnelles,
Les points : Riello 2, Tekomalonda 15, Plaino J. 24, Plaino C. (cap) 19, Bordes 4, puis Aragnouet -, Marin - , Daube 3, Poully -, coach : Dancausse Y., assistant : Kasbaoui Y.
Décidément , le BCL joue de malchance, en ce début de saison, déjà bien avancé. Le TCM paraissait à sa portée, et il l’était puisque ce match fut indécis jusqu’au bout. Oui, mais, voilà, l’infirmerie lourdaise est trop garnie avec Miranda, Gomis,Cyprien, Arrizabalaga, vous y ajoutez l’absence de Lebrun et c’est donc la moitié de l’effectif qui ne foule pas le parquet toulousain. Leurs jeunes remplaçants de moins de 20 ans apprennent et ne sont pas, encore, suffisamment affûtés pour affronter, en nombre, ce niveau de la compétition.

Dans le premier quart-temps, les locaux font preuve d’adresse lointaine par Chicane qui inscrit trois paniers à trois points et permet, ainsi, à son équipe de prendre cinq longueurs d’avance. Une avance comblée et dépassée par les Lourdais, dans le second quart-temps, car les frères Plaino sont encore en jambes, eux, qui devront faire l’intégralité de la rencontre, sans jamais souffler…A la pause les visiteurs lourdais sont donc en tête 39-37. En seconde période, on vivra de nombreux chassés croisés, mais la fatigue finira par anéantir le courage des Lourdais. Quelques maladresses permettront aux « cheminots » de prendre, aux lancers, une avance définitive. La période des vœux approche. Alors, souhaitons au BCL de retrouver, très vite, l’ensemble de son effectif, pour retrouver son véritable rang et sauver une saison bien mal engagée ! (C.M.)