Site d’informations indépendant en ligne, sur le Pays de Maubourguet et Vic en Bigoore
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Basket : Les Toulousains trop forts pour les Lourdais

dimanche 22 novembre 2009

_ Succès toulousain net et sans bavure

NE Toulousain 119 Lourdes 61
A Toulouse, arbitres : Adam Anne et Cheddadi Mehdi, le NET bat le BCL 119-61, mi-temps, 71-36, QT : 38-20, 33-16, 18-9, 30-16
Pour le NET : 46 paniers dont 6 à 3 points, 21 LF réussis sur 28 tentés, 24 fautes personnelles,
Les points : Tabary 9, Nauze 10, Le Gloahec 6, Oualih 25, Togbedji 4, Mazoyer 5, Kinkel 18, Tajan 29, Beguerdarek (cap) 11, Pontisso 2, coach Sicard A.
Pour le BCL : 22 paniers dont 2 à 3 points, 14 LF réussis sur 28 tentés, 27 fautes personnelles, un joueur éliminé : Tekomalonda,
Les points : Riello 7, Miranda 5, Plaino J. 12, Plaino C. (cap) 22, Gomis -, Aragnouet 1, Marin 5, Daube 9, Tekomalonda-, Pouilly - coach : Dancausse Y. , assistant Kasbaoui

Ce n’est pas une défaite, c’est une véritable « bérézina » qu’ a subie le BCL, à Toulouse, face aux NET’S . Difficile de trouver, selon les observateurs, une once de satisfaction dans le comportement des Lourdais, certes privés de trois éléments dans ce déplacement. Il y a bien le bon score du capitaine Plaino C. que complète, quelque peu le frangin, mais après ? Les Lourdais ont été battus dans tous les comportements du jeu, insuffisance défensive, manque de vivacité par rapport à leurs hôtes, manque d’adresse, mauvaise organisation, due, peut-être, à des entraînements insuffisamment suivis. Déjà, dès le premier quart-temps, le score était, presque, doublé 38-20 en faveur des locaux. Et cela se confirmera au second acte. Si bien qu’ à la pause le tableau affichait un score de fin de rencontre 71-36 !
Le BCL doit vite se reprendre et rapidement rebondir pour éviter la spirale d’échecs et, donc, des lendemains douloureux… (C.M)